Vua veut être la première femme entraîneur de cricket

Vua veut être la première femme entraîneur de cricket

Marica Vua veut être la première femme entraîneur de cricket. Le représentant national Vua fait partie du sport depuis qu’il a fréquenté l’école secondaire de Lomary en 2014.


Participants au programme de formation Cricket Fiji à l’hôtel Tanoa International à Nadi le 25 mai 2022. Photo de Waisea Nasokia

Marica Vua veut être la première femme entraîneur de cricket.

Originaire du village de Galoa à Serua, Vua a assisté cette semaine au Cricket Fiji modéré Cricket Council (ICC) qui s’est tenu au Tanoa International Hotel Nadi.

Le programme de formation en tournée est la première formation de tuteur d’entraîneur de l’ICC pour les membres de la région Asie de l’Est-Pacifique (EAP). Il commence à 15h00 ; au Tanoa International Hotel Nadi.

Le représentant national Vua fait partie du sport depuis qu’il a fréquenté l’école secondaire de Lomary en 2014.

“J’ai commencé comme quilleur, maintenant je suis polyvalente”, a-t-elle déclaré.

« Ce programme est important pour moi, surtout les différents aspects du coaching. Je veux être le premier entraîneur parce qu’il n’y a pas d’entraîneur”, a-t-elle déclaré.

« Il y a toujours des entraîneurs masculins, donc avec ce cours, je veux essayer d’atteindre ce niveau. Non seulement cela, mais entraîner mon club et l’équipe nationale.

ICC Development (East Asia Pacific) Toby Cohen a déclaré : « Le cadre mondial vise à aider les pays du PAE à développer leur propre main-d’œuvre qualifiée ; ceux équipés et accrédités pour dispenser des cours pertinents et accréditer les participants »,

La formation de trois jours a duré du mardi au jeudi.

Ce programme fait partie du cadre de formation et d’éducation de l’ICC.

La formation a été dispensée par trois maîtres éducateurs ICC d’ICC, Cricket Australia et New Zealand Cricket.

“Tous les tuteurs qui terminent avec succès le programme de formation sont reconnus comme tuteurs ICC et prêts à dispenser le cours de coaching de niveau 1 ICC dans leur propre pays”, a-t-il ajouté.

Les 24 tuteurs qui ont participé à la formation sont des représentants de sept pays, à savoir le Japon, l’Indonésie, les Philippines, la Corée du Sud, les Samoa, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et les associations de cricket des Fidji.

retour d’information: [email protected]

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*