La veuve Vagadaci entreprend de s’occuper de ses six enfants

La veuve Vagadaci entreprend de s’occuper de ses six enfants

Ce n’est pas la fin du chemin, dit une veuve et mère de six enfants.


Deuxième à partir de la gauche : Samantha McGoon accompagnée de Janelle Chapman, directrice générale de l’Australia Pacific Training Coalition, et de son entraîneur à Suva le 18 mai 2022 Photo : APTC

Ce n’est pas la fin du chemin, dit une veuve et mère de six enfants.

Samantha McGoon, 35 ans, vit et marche par la foi alors qu’elle cherche des moyens d’assurer le bien-être de ses enfants.

La meilleure façon d’y parvenir était d’obtenir un certificat en pâtisserie et en cuisine, financé par l’Australia Pacific Training Coalition par le biais du Solo Moms Project la semaine dernière.

Sa vie s’est arrêtée en 2020 lorsque son mari est décédé.

“Nous avons tous les deux gagné pour nos familles et j’étais enseignante à la maternelle”, a-t-elle déclaré.

“Quand mon mari est mort, c’était une période difficile pour nous parce que j’étais enceinte, le COVID venait juste de commencer et je n’ai pas pu retourner au travail.

“J’ai trouvé ça difficile, je n’avais personne pour s’occuper de mes deux plus jeunes enfants.

“Solo Moms Project offrait une garderie et une scolarisation.”

Mme McGoon, du village de Vagadaci à Levuka, a déclaré que la formation de cinq jours en pâtisserie et en cuisine lui permettrait de préparer des repas sains pour ses enfants.

“Cela nous a appris que malgré la hausse des prix des matières premières, vous pouvez revenir aux fruits et légumes”, a-t-elle déclaré.

“Cela nous a appris des méthodes de cuisine de base qui peuvent rapporter de l’argent en utilisant des ingrédients simples et locaux dans le jardin arrière.

“Ils nous ont appris à préparer des repas sains pour lutter contre les maladies non transmissibles aux Fidji.”

La majeure de Mme McGoon dans Solo Moms Project est la couture.

Elle a encouragé les mères célibataires à penser positivement et à saisir les opportunités qui existent.

“J’ai choisi la couture parce qu’après avoir terminé notre cours, nous recevons nos packs de démarrage pour soutenir notre entreprise”, a-t-elle déclaré.

“Les choses que je ne peux pas me permettre seront rendues après le cours de 18 semaines, comme une machine à coudre et une table pliante.”

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*