Augmentation des appels à la National Child Helpline, révèle Akbar

Augmentation des appels à la National Child Helpline, révèle Akbar

Le nombre d’appels à la National Child Helpline a augmenté avec 1459 appels réels en 2020 et 2021. La révélation a été faite par la ministre des Femmes, des Enfants et de la Lutte contre la pauvreté, Rosy Akbar, lors du lancement de la mascotte de la ligne d’assistance aux enfants, Charlie, au Musée des Fidji à Suva vendredi dernier.


Rosy Akbar, ministre des Femmes, des Enfants et de la Lutte contre la pauvreté, avec son petit-fils et Charlie, la mascotte de la ligne d’assistance aux enfants, lors de l’ouverture au Musée des Fidji à Suva le 27 mai 2022. Photo de Sheenal Charan

Le nombre d’appels à la National Child Helpline a augmenté avec 1459 appels réels en 2020 et 2021.

La révélation a été faite par la ministre des Femmes, des Enfants et de la Lutte contre la pauvreté, Rosy Akbar, lors du lancement de la mascotte de l’aide à l’enfance, Charlie, au Musée des Fidji à Suva vendredi dernier.

La ligne d’assistance a reçu 67 091 appels et répondu à 10 698 appels réels depuis son lancement en 2015.

Mme Akbar a déclaré que ces 10 698 appels réels étaient liés à des signalements de maltraitance et d’exploitation d’enfants, à des problèmes liés à l’école tels que l’intimidation, la négligence envers les enfants et les problèmes de comportement des enfants à l’école, à la maison et dans d’autres lieux signalés.

“En 2020 et 2021, il y avait des restrictions COVID-19 en place pour assurer la sécurité publique”, a-t-elle déclaré.

“Malgré les restrictions, le numéro d’urgence pour les enfants était pleinement opérationnel avec 1459 appels réels reçus non seulement par les enfants mais aussi par les parents et les membres de la communauté.

“Selon la base de données nationale de la loi sur la protection de l’enfance, un total de 1518 cas ont été signalés en 2021, avec 49% des cas signalés via la ligne nationale d’assistance aux enfants, une augmentation par rapport à 2020 où 31% des cas ont été signalés via la ligne d’assistance téléphonique pour les enfants. .”

Le ministre a déclaré que l’augmentation des appels au fil des ans est une indication que les enfants et les membres du public sont désormais plus confiants pour signaler les problèmes affectant leur bien-être et leur sécurité.

Le lancement de Charlie, la mascotte de la ligne d’assistance, a été lancé parallèlement à sa devise «Hope for Children for a Better Fiji».

Le thème représentait l’objectif de la Helpline d’être une source d’espoir pour les enfants qui se trouvaient dans des situations difficiles qui menaçaient leur bien-être.

Le mois dernier a marqué la septième année de fonctionnement de la hotline.

Mme Akbar a déclaré que les services fournis par la hotline ont été étroitement surveillés et améliorés au cours de ces années, devenant une source d’espoir pour les enfants qui ont été victimes d’abus, de négligence et de discrimination pour appeler et demander de l’aide professionnelle.

“L’une des réalisations majeures du lancement de la ligne d’assistance en 2015 a été qu’il s’agissait de la première ligne d’assistance opérationnelle pour la région du Pacifique”, a-t-elle déclaré.

“En 2016, la ligne d’assistance a été mise à niveau vers un service 24 heures sur 24 après n’avoir été opérationnelle que pendant 12 heures dans la phase initiale.”

Retour d’information: [email protected]

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*