Mocevakaca profite des opportunités éducatives tout en purgeant sa peine

Mocevakaca profite des opportunités éducatives tout en purgeant sa peine

Le plus jeune de cinq frères et sœurs a déclaré qu’il ne pouvait pas remonter le temps et changer le passé, mais qu’il pouvait travailler pour un avenir meilleur.


Le Premier ministre Voreqe Bainimarama avec le conférencier en climatisation et en électricité Om Prakash du centre professionnel correctionnel de Nasinu lors de la remise des diplômes aux détenus le 31 mai 2022. Photo de Ronald Kumar

Le détenu diplômé Viliame Mocevakaca encourage les enfants à profiter de l’éducation gratuite que le gouvernement offre aux Fidjiens.

Il était l’un des huit détenus qui ont obtenu un certificat de mécanicien automobile de niveau 1 lors de la cérémonie de remise des diplômes du centre professionnel correctionnel de Nasinu hier.

Le jeune homme de 22 ans a été condamné à sept ans de prison. Il purge sa peine pour un chef d’accusation de culture illégale de drogues illégales en 2020.

Le plus jeune de cinq frères et sœurs a déclaré qu’il ne pouvait pas remonter le temps et changer le passé, mais qu’il pouvait travailler pour un avenir meilleur.

“J’ai atteint la 11e année et je n’aurais jamais pensé que j’aurais un certificat à mon nom en prison. Je remercie le service pénitentiaire des Fidji pour cette opportunité d’apprendre un métier », a-t-il déclaré.

« Quand je sortirai d’ici, j’espère pouvoir continuer mes études et trouver un emploi. C’est ma troisième année en prison et il me reste encore quatre ans.

“J’ai beaucoup appris pendant que je suis ici, et cela signifie travailler dur et, si on me donne une seconde chance, continuer à m’efforcer d’être une meilleure version de moi-même chaque jour.”

Mocevakaca a remercié ses parents d’être là pour lui même lorsqu’il était enfermé.

« La plupart du temps, les gens disent qu’étudier est difficile, mais je sais que c’est bien d’étudier parce que j’ai maintenant un certificat à mon nom. L’éducation est la clé d’une vie meilleure, car pour avoir un emploi de nos jours, l’éducation est importante », a-t-il déclaré.

Il a conseillé aux jeunes de ne pas tenir leur liberté pour acquise, d’étudier dur et de ne jamais abandonner.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*