Un pasteur fidjien expulsé après avoir omis de se conformer au COVID-19

Un pasteur fidjien expulsé après avoir omis de se conformer au COVID-19

Selon le Vanuatu Daily Post – un journal local de Vanuatu – M. Isirel a été expulsé mardi après avoir omis de se conformer aux mesures de sécurité COVID-19 imposées par le ministère de la Santé du pays.


Le pasteur Jone Isirel avec les autorités compétentes de l’aéroport international de Port Vila au Vanuatu. Photo: Vanuatu Daily Post

Evergreen Christian Center AOG International n’est pas au courant que son pasteur, Jone Isireli, qui exerçait son ministère dans son église à Tanna, Vanuatu, ait été déporté aux Fidji.

Un ancien de l’église a confirmé que M. Isireli était un missionnaire de longue date dans leur église de Vanuatu.

Il y a servi sous l’église internationale Evergreen.

D’après ça Vanuatu courrier quotidien – un journal local de Vanuatu, M. Isirel a été expulsé mardi après avoir enfreint les mesures de sécurité COVID-19 imposées par le ministère de la Santé du pays.

« Le pasteur Isireli a continué à organiser et à tenir des réunions publiques par le biais de services religieux. Cela a été interdit parce que Tanna était en dessous du niveau d’alerte trois du COVID-19″, a rapporté le journal.

« M. Isireli avait ignoré les avertissements de la police pendant la crise du COVID-19, ce qui a conduit à son arrestation.

Une opération conjointe de l’immigration de Vanuatu et de la police de Vanuatu l’a expulsé de Tanna.

Il a été emmené à l’aéroport international où il a attendu son vol de retour aux Fidji.

M. Isireli est au Vanuatu depuis 2015 et a récemment reçu son visa de résidence.

Il a également reçu un timbre rouge “Aucune autre entrée” dans le pays.

retour d’information: [email protected]

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*