La fille de feu Tui Nayau plaide pour Lauans

La fille de feu Tui Nayau plaide pour Lauans

Adi Elenoa Mara Taito exhorte les habitants de Lau à faire tout ce qu’ils peuvent pour améliorer les écoles sur les îles, plutôt que de compter uniquement sur le gouvernement et d’autres moyens


Adi Elenoa Mara Taito à Suva le 2 juin 2022. Photo : Leon Lord

Adi Elenoa Mara Taito exhorte les habitants de Lau à faire tout ce qu’ils peuvent pour améliorer les écoles sur les îles, plutôt que de compter uniquement sur le gouvernement et d’autres moyens de soutien.

Dans son discours au Conseil provincial de Lau, la fille de feu Tui Nayau, Ratu Sir Kamisese Mara, a exhorté les Lauans à travailler ensemble pour améliorer les écoles.

Alors que la deuxième journée de la session du Conseil provincial se poursuivait hier au Studio 6 Apartments à Suva, Adi Elenoa a également appelé à un effort commun dans l’éducation des enfants.

« Ne comptons pas toujours sur le soutien du gouvernement ; N’attendons pas l’aide des autres”, a-t-elle déclaré.

Elle répondait à un point de l’ordre du jour déposé lors de la réunion du Conseil sur les infrastructures scolaires dans les îles.

Adi Elenoa est co-patron du Lau Education Charitable Trust.

Elle a demandé aux chefs de district et aux membres de la province de Lau qui avaient émigré à Suva de ne pas oublier les écoles et les enfants des îles.

“Je sais que l’argent du loyer est réparti entre les îles”, a-t-elle déclaré.

“Je vous exhorte à prendre l’initiative d’essayer d’améliorer les installations, de répondre aux besoins des écoles, des enseignants et des élèves.

« Nous ne pouvons pas toujours attendre le soutien du gouvernement et d’autres organisations.

“Tout ce que nous pouvons faire ensemble, commençons par ça.

« Je sais que la plupart d’entre vous ont dû entendre que l’école Ratu Finau était sur le point de fermer en raison de mesures de santé et de sécurité, les logements des enseignants et les toilettes pour les élèves n’étaient pas en bon état.

“Je n’ai qu’une seule demande, s’il vous plaît, n’oublions pas nos enfants sur les îles.

« Commençons par Jérusalem, nos maisons insulaires, et n’oublions pas nos humbles débuts.

“Essayons d’élever les normes pour nos enfants.

“Travaillons en tant que province avec le peu que nous avons pour nous assurer que nos enfants obtiennent le meilleur.”

retour d’information: [email protected]

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*