La plus grande cause de MNT Mauvaise alimentation, PS exhorte les gens à choisir judicieusement

La plus grande cause de MNT Mauvaise alimentation, PS exhorte les gens à choisir judicieusement

M. Kumar a déclaré que la principale cause des maladies non transmissibles est une alimentation malsaine. Il a exhorté les gens à choisir judicieusement.

Environ 80 % des décès aux Fidji sont dus à des maladies non transmissibles (MNT).

Cela a été annoncé hier par le secrétaire d’État du ministère de l’Agriculture Vinesh Kumar lors de la Journée mondiale de l’alimentation 2022 au siège du ministère de l’Agriculture à Raiwaqa.

“Selon le ministère de la Santé et des Services médicaux, les MNT sont devenues l’une des plus grandes causes de mortalité aux Fidji au cours des dernières décennies, causant des milliers de décès chaque année – nombre de ces décès prématurés et affectant la vie de bien d’autres”, a-t-il déclaré.

M. Kumar a déclaré que la principale cause des maladies non transmissibles est une alimentation malsaine. Il a exhorté les gens à choisir judicieusement.

« La sécurité alimentaire est l’affaire de tous et l’Organisation mondiale de la santé [WHO] note que la sécurité sanitaire des aliments, la nutrition et la sécurité sanitaire des aliments sont inextricablement liées », a-t-il déclaré.

“Le manque d’aliments sains crée un cercle vicieux de maladies et de malnutrition qui submerge les services de santé publique, perturbe le progrès social et économique et nuit à la qualité de vie.”

La salubrité des aliments fait référence à la manipulation, à la préparation et à l’entreposage des aliments d’une manière qui minimise le risque que les personnes contractent des maladies d’origine alimentaire.

M. Kumar a déclaré que la sécurité alimentaire est une préoccupation mondiale.

Il a ajouté les principes de sécurité alimentaire visant à empêcher que les aliments ne soient contaminés et ne provoquent des intoxications alimentaires.

“Nettoyage et désinfection appropriés de toutes les surfaces, maintien d’un niveau élevé d’hygiène personnelle, stockage, réfrigération et chauffage corrects des aliments en fonction de la température, mise en œuvre d’une lutte antiparasitaire efficace et compréhension des allergies alimentaires, des intoxications et des intolérances”, a-t-il déclaré.

Anuragh Kumar, participant à l’événement, de la Lelean Memorial School, a déclaré qu’il était important de sensibiliser à la façon de préparer les aliments en toute sécurité afin de vivre plus longtemps et en meilleure santé.

Ana Railau, de l’école Adi Cakobau, a déclaré qu’il était utile de venir de l’agriculture et d’obtenir des informations sur la sécurité alimentaire.

“Mon père et ses frères cultivent du yaqona, du dalo et des pastèques à Kadavu et viennent chaque mois au marché de Suva pour faire leurs ventes”, a-t-elle déclaré.

Retour d’information: [email protected]

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*