Les étudiants commencent NMC Voice Paper

Les étudiants commencent NMC Voice Paper


Chungki Lee et le principal Sheron Haroon avec le journal. Photo: Waisea Nasokia

Les étudiants du Nadi Muslim College ont finalement formé un club de presse pour produire Voix NMC.

L’idée de base était d’enseigner et d’élargir la culture médiatique des élèves, explique Chungki Lee, un étudiant international de 12e année qui a lancé le projet.

“J’ai toujours pensé à créer un club de presse à l’école parce que je m’intéresse au journalisme et je voulais que les étudiants du Nadi Muslim College développent leurs compétences en anglais et en éducation aux médias”, a-t-il déclaré.

« J’ai senti qu’il était important que les élèves se forment dès leur plus jeune âge pour développer leurs compétences en littératie médiatique. La lecture d’un journal scolaire encourage les élèves à lire un journal régulier comme celui-ci Soleil des Fidji. Je pensais que c’était la première étape pour que les étudiants apprennent ce qu’est un journal.

Il a ajouté qu’en mars de cette année, il avait découvert que l’école offrait aux élèves une septième période pour les activités du club.

Le club compte au total 20 élèves.

“C’était une excellente occasion pour moi de réaliser mon rêve, alors j’ai commencé à recruter des membres pour le club.”

M. Lee utilise Microsoft Word pour faire la mise en page et la conception du journal.

Voix NMC

NMC Voice se concentrera uniquement sur les événements au sein de leur propre école qui susciteraient l’intérêt des élèves et fourniraient des informations et des histoires utiles sur ceux de l’école. Ce serait un journal pour le Nadi Muslim College uniquement.

intérêt pour le journalisme

M. Lee est journaliste à temps partiel à Soleil des Fidji comme phase de préparation de son cheminement de carrière.

Quand il était en Corée, son rêve était de devenir footballeur.

“J’ai rejoint le club de football Daejeon Citizen U12 en 5e année.

Bien qu’il soit un défenseur central talentueux, il a dû se retirer du football car il s’est déchiré le ménisque du genou, ce qui l’a empêché de poursuivre son rêve.

“Je devais trouver autre chose que j’aime, c’est-à-dire lire des articles de sport. Ensuite, j’ai décidé d’étudier le journalisme et j’ai trouvé cela très intéressant, en particulier le journalisme sportif.

« Et j’aime aussi le changement rapide du paysage médiatique qui aurait un impact massif sur la vie des gens. C’est un autre point qui a suscité mon grand intérêt pour le journalisme”, a-t-il déclaré.

cheminement de carrière

Son premier objectif est d’obtenir un diplôme en communication médiatique et journalisme d’une université en Corée avant de devenir journaliste.

Partenariat avec Fiji Sun

Il a déménagé à Nadi et a rejoint Edupia (Fiji) Co Limited Soleil des Fidji en tant que stagiaire.

« Ils savaient que j’étais vraiment intéressé par le journalisme et les journaux, ce qui était un grand honneur pour moi. Rejoindre l’un des plus grands journaux des Fidji était comme un “rêve devenu réalité”, a-t-il déclaré.

« J’ai rencontré de bons amis et journalistes au bureau de Nadi qui m’ont expliqué ce qu’étaient les journaux et le journalisme et comment écrire un bon article. La motivation était grande.

“J’ai eu la chance d’écrire une histoire intéressante et quand mon article a été publié dans le journal, j’en ai officiellement fait partie Soleil des Fidji.” il a dit
retour d’information: waise[email protected]

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*