Un carrefour endommagé inquiète les agriculteurs

Un carrefour endommagé inquiète les agriculteurs

La première traversée a été endommagée lorsque le cyclone tropical Cody a frappé plus tôt cette année.

Les producteurs de canne à sucre de la colonie de Paipai, à Lautoka, ont exprimé leur besoin de réparer le Deo Karan Irish Crossing endommagé, qui relie la route d’accès à la canne à sucre de la colonie à la route principale.

Le passage à niveau initial a été endommagé lorsque Cyclone tropical Cody claqué plus tôt cette année.

Ami Chand, président du comité de Deo Karan Road et producteur de canne à sucre, a déclaré que cela inquiétait les neuf agriculteurs de Paipai alors que la saison des récoltes se terminait au 16 Lautoka Sugar Mill.

“On nous a dit qu’un laissez-passer temporaire serait placé ici, ils utiliseront le ponceau pour le moment et lorsque les fonds arriveront, ils en construiront un permanent”, a-t-il déclaré.

Il a déclaré que les membres de la communauté avaient des problèmes de sécurité car plus tôt cette année, les membres de la communauté ont dû faire une traversée temporaire pour que leurs enfants puissent aller à l’école.

“Nos enfants ont dû utiliser le passage de fortune que nous avons construit en bois mais que se passerait-il si l’un d’eux tombait et se noyait alors que le niveau de l’eau monte et que nous sommes des producteurs de canne à sucre, c’est notre gagne-pain qui est coupé avec le passage endommagé”, il a dit.

« Les neuf agriculteurs sont partis mardi et on leur a dit que le FSC mettrait le ponceau ici la semaine prochaine. Ils n’ont pas donné de jour, mais ils ont dit qu’ils le feraient la semaine prochaine.”

Il a déclaré que la quantité totale de canne à sucre récoltée par les neuf agriculteurs était de plus de 1 000 tonnes par an.

“Il y a environ 3 à 4 camions transportant la canne de Paipai à l’usine, donc la réparation du passage est très importante et nous attendons juste que le passage soit réparé”, a-t-il déclaré.

Le directeur du ministère du Sucre, Sanjay Kumar, a confirmé que les travaux de réparation de la jonction commenceraient sous peu.

“Il est sur le point de se déclencher et nous leur avons dit que nous devions d’abord l’évaluer et ce n’est pas la seule intersection endommagée”, a-t-il déclaré.

Retour d’information: [email protected]

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*