Un enfant de 4 ans nettoie une plage pour la Journée mondiale des océans

Un enfant de 4 ans nettoie une plage pour la Journée mondiale des océans

“Nous devons nous engager à être les ambassadeurs de notre océan, de notre biodiversité et de notre environnement et lancer un mouvement, nous avons besoin d’un mouvement national axé sur la protection de notre océan, de nos ressources biologiques et de notre environnement”, a-t-il déclaré.


Des membres de la police des Fidji, des forces armées de la République des Fidji, de la marine de la République des Fidji, de l’Agence de biosécurité des Fidji, de la Pacific Flying School, de l’Air Terminal Services Limited, du conseil municipal de Nadi et des travailleurs des hôtels et centres de villégiature à proximité ont participé au nettoyage de la plage de Wailoaloa à Nadi en juin. 8, 2022. Photo : Nicolette Chambers

Ilisapeci Ratu était une maman fière qui a vu son fils de quatre ans, Sakiusa Ratu, mener la campagne de nettoyage de la plage de Wailoaloa avec d’autres maisons d’affaires à Nadi mercredi.

Le ministre de l’agriculture, des voies navigables et de l’environnement, Dr. Mahendra Reddy et le directeur de l’environnement, Sandeep Singh, ont également aidé à nettoyer la plage pour marquer la Journée mondiale des océans.

Des membres de la police de Fidji, des forces armées de la République de Fidji, de la marine de la République de Fidji, de l’Agence de biosécurité de Fidji, de l’école de pilotage du Pacifique, d’Air Terminal Services Limited, du conseil municipal de Nadi et des travailleurs des hôtels et centres de villégiature à proximité ont été impliqués dans le nettoyage.

Dans son allocution, le Dr. Reddy a déclaré qu’il était encourageant de voir des personnes travailler chaque jour sur le terrain pour protéger les habitants et la biodiversité des Fidji en participant à la campagne de nettoyage des plages.

Il a déclaré que toute l’économie des Fidji était liée à l’océan.

“Nous devons nous engager à être les ambassadeurs de notre océan, de notre biodiversité et de notre environnement et lancer un mouvement, nous avons besoin d’un mouvement national axé sur la protection de notre océan, de nos ressources biologiques et de notre environnement”, a-t-il déclaré.

“Mais nous exigeons plus, nous exigeons la restauration de ce que nous avons endommagé et devenons le gardien et le gardien de nos ressources biologiques et de nos océans”, a déclaré le Dr. rouge
retour d’information: [email protected]

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*