Je fais de mon mieux pour les Fidji

Je fais de mon mieux pour les Fidji

Kaiava Francis, un élève de Suva High School Class 13, espère rendre le pays fier lors des mini-jeux du Pacifique du 17 au 25 juin à Saipan.


De gauche à droite : Sereima Lalanavanua, représentante de l’athlétisme Kaiava Francis, représentante du tennis Josephine Debalevu à l’aéroport international de Nadi le 12 juin 2022. Photo de Waisea Nasokia

Kaiava Francis, un élève de Suva High School Class 13, espère rendre le pays fier lors des mini-jeux du Pacifique du 17 au 25 juin à Saipan.

Il faisait partie du contingent Team Fiji qui a décollé hier de l’aéroport international de Nadi sur un vol affrété par Fiji Airways.

Francis est originaire du village de Wailevu à Macuata et participera à la compétition de saut en hauteur.

Il a également représenté les Fidji lors d’une compétition de handball en Nouvelle-Calédonie en 2019.

La famille du jeune homme de 19 ans n’est pas nouvelle dans les sports de compétition, car ses parents Elwood et Senimelia ont représenté les Fidji en volleyball intérieur et de plage.

“C’est la première fois que je représente les Fidji en athlétisme, mais j’ai représenté Grammar aux Coke Games où j’ai remporté l’or dans la division intérimaire”, a déclaré Kaiava.

“Ma mère et mon père ont représenté les Fidji au volley-ball.”

La mère de Kaiava, Senimelia, a fait équipe avec Mereula Meo pour remporter l’or dans la compétition féminine de volleyball de plage à Guam aux Jeux du Pacifique de 1999.

Team Fiji Golf à l'aéroport international de Nadi le 12 juin 2022. Photo : Waisea Nasokia

Team Fiji Golf à l’aéroport international de Nadi le 12 juin 2022. Photo : Waisea Nasokia

Il a ajouté qu’il souhaitait améliorer son record personnel (PB) de 2,01 mètres.

« Je vais essayer de casser ou de battre mon record personnel et d’atteindre 2,03 m ou 2,05 m. Je suis nerveux à l’idée de représenter les Fidji en athlétisme pour la première fois.”

L’une de ses tantes maternelles est Salomé Ledua, une ancienne représentante de volley-ball dont la fille Joséphine Debalevu fait partie de l’équipe de tennis.

Debalevu, élève de 10e année au Sangam Sadhu Kuppuswamy Memorial College (SSKMC), est déterminé à bien réussir.

La jeune femme de 15 ans a déjà représenté les Fidji et joue au tennis depuis l’âge de huit ans.

“Je donne le meilleur de moi-même. Mes parents m’ont soutenu dans cette démarche et mon objectif est de rendre les Fidji fières », a déclaré le natif de Vunaniu, Serua.

Debalevu a perdu contre la numéro un des Fidji, Tarani Kamoe, en simple féminin lors du Tattslotto Fiji Open 2022 le mois dernier et a hâte d’en tirer des leçons.

L’entraîneur national FMF Athletics Fidji, Albert Miller, a déclaré que leurs préparatifs s’étaient déroulés comme prévu et qu’il espérait des médailles.

“Nous avions une équipe qui est allée au Championnat d’Océanie. C’était dommage que nous ayons eu la chance de prendre toute l’équipe pour obtenir une bonne compétition, mais c’est comme ça.

« Je pense que les athlètes ont hâte de participer et de voir comment ils vont s’en sortir.

« Shawntel Lockington fait partie des meilleures prétendantes à une médaille, tout comme la championne en titre du saut en hauteur féminin.

« Tous les autres sont assez récents. Nous avons Tony Lemeki, médaillé d’or du relais 4x100m à Samoa. Il courra le 100 m et le 4 x 100 m », a déclaré Miller.

« Je pense que nos 4x100m et 4x400m masculins ont de bonnes chances de médailles. Malheureusement, nous n’avons pas beaucoup de femmes pour faire les chiffres.”

Retour d’information: [email protected]

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*