Vitalité sanguine dans les opérations : Dr. Prières Waqaina

Vitalité sanguine dans les opérations : Dr.  Prières Waqaina

“Ce n’est que lorsque le membre de votre famille se rend à l’hôpital que les appels au don de sang vous parviennent et que vous réalisez à quel point le sang est important.


Ministre de la Santé et des Services Médicaux, Dr. Ifereimi Waqainabete, avec le personnel des Services nationaux du sang, la Croix-Rouge fidjienne et des membres du public, à l’occasion de la Journée mondiale du don de sang, le 11 juin 2022. Photo : Ministère de la Santé et des Services médicaux

Le sang continue d’être un facteur empêchant les chirurgiens de sauver des vies à la table d’opération.

Cela a été confirmé par le ministre de la Santé et des Services médicaux, le Dr. Ifereimi Waqainabete, mis en lumière lors de la marche de la Journée mondiale du donneur de sang à Suva samedi.

docteur Waqainabete a déclaré qu’il était important de plaider en faveur du don de sang pour sauver des vies.

“Rien ne peut changer le sang dans sa propre pureté”, a-t-il déclaré.

“Dans ma vie antérieure, lorsque je travaillais comme chirurgien, il était très important que nous ayons toujours du sang disponible”, a-t-il déclaré.

Il a dit que du sang est toujours demandé et préparé pour les patients qui en ont besoin.

“Ce n’est que lorsque le membre de votre famille se rend à l’hôpital que les appels au don de sang vous parviennent et que vous réalisez à quel point le sang est important.

« Nous voulons encourager le plus de gens possible à donner du sang.

L’une de ses périodes difficiles a été lors de l’épidémie de COVID19, lorsque les gens n’ont pas pu être contactés pour donner du sang en raison des restrictions en place.

“Le sang que nous donnons profite à tout le monde aux Fidji”, a-t-il déclaré.

Le sang reçu par le Service national du sang des Fidji est testé pour sa puissance et sa pureté.

Toute personne âgée de 16 à 65 ans qui pèse plus de 50 kg et qui est en forme et en bonne santé peut donner son sang.

Les hommes peuvent donner leur sang tous les trois mois, les femmes tous les quatre mois.

Le sang peut être donné à tout moment dans les centres de transfusion des hôpitaux CWM, Lautoka et Labasa, ou surveillez les collectes de sang à travers le pays.

Les donneurs doivent manger avant de donner du sang. Les centres de transfusion sanguine des hôpitaux CWM et Lautoka sont ouverts en semaine et le week-end.

Retour d’information: [email protected]

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*